CONDUCTEURS, VOICI CE QUI CHANGE POUR VOUS AU 1ER JUILLET 2015

Différentes nouvelles règles s’appliqueront au 1er juillet 2015 ; leurs non-respect pourra entrainer des points en moins sur votre permis ou une amende. Téléphone, casque audio (ou écouteurs) au volant ou encore sandwich en conduisant : tout cela est désormais interdit. On fait le tour du sujet concernant ces interdictions.

LE TÉLÉPHONE AU VOLANT

Plus question de téléphoner au volant ! Si l’usage du portable en lui-même était déjà interdit, le kit mains libres devient lui aussi totalement prohibé pour le conducteur. Pour que le conducteur soit parfaitement concentré sur sa conduite, tous les écouteurs, casques ou même récepteurs Bluetooth pour téléphoner doivent être bannis. Seuls les systèmes passant par les haut-parleurs du GPS, de l’autoradio sont désormais autorisés.

Notons que cette interdiction concernant les casques audio et écouteurs ne s’applique pas uniquement pour les appels, leur utilisation est strictement interdite, même pour écouter de la musique : le conducteur doit être capable d’entendre les bruits extérieurs.

Le risque en cas d’infraction : 135 € d’amende et un retrait de 3 points, et 1 500 € et de 3 points en moins pour manipulation du téléphone (envoi d’un SMS, d’un mail …)

MANGER OU SE MAQUILLER EN VOITURE 

Nouvelle interdiction, cette fois concernant ce que l’on pourrait appeler les « activités annexes ». Manger au volant sera totalement interdit : terminé le sandwich avalé rapidement en conduisant !

Autre mesure qui concerne cette fois ci le maquillage : il est désormais interdit de se remettre un peu de rouge à lèvres ou de mascara, et ce même au feu rouge. Se maquiller en voiture est interdit, le risque : une amende de 75 € sans perte de points. Même sanction pour les conducteurs qui fouillent dans la boîte à gants (interdiction de lâcher le volant), qui écoutent la musique trop forte (risque de ne plus entendre les bruits extérieurs) ou qui conduisent en tongs (chaussures inadaptées à la conduite).

Prochaine étape, l’interdiction de fumer au volant lorsqu’un mineur se trouve dans la voiture, une mesure actuellement en cours d’examen au Parlement.

RÉGLEMENTATION DU TAUX D’ALCOOL CHEZ LE JEUNE CONDUCTEUR

La réglementation concernant le taux d’alcool autorisé au volant se durcit pour les jeunes conducteurs. Ce taux passe de 0,5 g à 0,2 g par litre de sang, soit à peine un verre de vin ou un demi de bière. Ces jeunes conducteurs, qui ont moins de 3 ans de permis ou 2 ans avec la conduite accompagnée, n’auront plus le droit à l’erreur.

Le risque : une amende de 4 500 € et d’une perte de 6 points, autant dire la totalité des points disponibles la 1ere année.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.