FAUX RADARS : LA NOUVELLE TENDANCE ÉCONOMIQUE DES MAIRES

Présentée dans le dernier Auto+, voici une innovation majeure pour la sécurité routière : les radars factices ! Ils ont tout des vrais radars, sauf les retraits de points. Alors, quelles conséquences pour les automobilistes ?

FONCTIONNELS, CES NOUVEAUX RADARS FACTICES PEUVENT AVOIR TOUTES LES FORMES

Présentés au dernier salon des maires, ces nouveaux radars peuvent prendre la forme de jumelles ou bien de cabines autonomes, de cabines de chantiers, ou même de radars pédagogiques. Pourvus de capteurs, ils sont même capables de vous flasher et fournissent une mesure fiable de votre vitesse pour la détection.

70€ LA CABINE RADAR : AU TOP DE LA RENTABILITÉ

Au vu du matériel embarqué sur ces faux radars, beaucoup d’éléments ont été supprimés. Ainsi, les cabines radar autonomes, par exemple, marchent sur batterie. Les « entretiens » fréquents sur ces cabines, liés à leur autonomie de 3 mois, pourront vous mettre la puce à l’oreille ! En revanche, ces cabines radar ne peuvent pas prendre de photos, car cela coûterait trop cher aux mairies. La facture s’élève donc, pour la plupart, à 750€. Comparés aux 100 000€ d’une véritable cabine radar, aucune hésitation pour les maires !

QUELS RISQUES AVEC LES NOUVEAUX FAUX RADARS ?

La différence de ces radars avec les vrais ? Ils ne sont pas homologués et ne peuvent donc pas vous faire perdre de points. En revanche, les jumelles, bien que non adaptées à un calcul fiable de la vitesse, peuvent être utilisées par les forces de l’ordre pour vous infliger une amende, au motif de « manque de contrôle de votre vitesse ». Seuls vos points seront donc à l’abri. Il faudra donc rester vigilant face à ce type de cabines, qui risquent, de surcroît, de fleurir dans les bases d’alerte de nos GPS. Au final, ces radars sont donc un bon moyen pour les communes d’effectuer des actions en faveur de la sécurité routière, notamment dans les communes où de grandes lignes droites incitent souvent à la vitesse.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur FAUX RADARS : LA NOUVELLE TENDANCE ÉCONOMIQUE DES MAIRES

ELECTION DU MODÈLE DE VOITURE DE L’ANNÉE 2014 : LES FINALISTES

L’élection du modèle de la voiture de l’année, qui se déroule en ce moment en Europe, effectue une sélection sur une trentaine de modèles. Placée sous le signe de l’innovation, cette compétition fait la part belle à certains modèles audacieux de voitures.

VOITURE DE L’ANNÉE 2014 : L’ÉLECTRIQUE EN TÊTE

Parmi les 7 finalistes désignées, deux voitures sont électriques. La première est la BMW i3, une citadine électrique qui peut être dotée en option d’un « range extender », et dont l’autonomie est d’environ 150km pour une puissance de 170 chevaux. Sa concurrente, la Tesla Model S, est une berline de 400 chevaux, et dont l’autonomie peut atteindre plus de 400 km pour la version de milieu de gamme. Son prix est en revanche à la hauteur de ses performances : 70.000€ sans options, mais des réductions sont applicables (contre 28.000€ pour la BMV).

SEULEMENT DEUX VOITURES FRANÇAISES EN LICE

Malgré son innovation électrique, la Renault Zoé n’a pas été sélectionnée, ni le Renault Captur, et pas non plus le 2008, complément de l’indétrônable 3008. En revanche, le groupe PSA rafle la mise avec deux modèles : la Citröen C4 Picasso, ainsi que la berline Peugeot 308. Signe que le groupe français reste un des avant-gardistes en termes de design.

LES AUTRES MODÈLES FINALISTES

Le tchèque Skoda fait également partie des finalistes, avec sa luxueuse berline Octavia, de même que Mercedes qui propose avec sa Classe S une conduite entièrement automatisée (suivi des voitures précédentes, détection des lignes,…). Mazda, grâce à des moteurs Skyactiv (essence et diesel) particulièrement économes, a également le modèle 3 en lice.

En ce qui concerne les grandes tendances, l’hybride (absente de cette sélection) qui a la faveur des consommateurs en neuf comme en occasion, aurait de mon point de vue mérité d’être présent. Technologie de transition, elle a le mérite d’être beaucoup moins chère que l’électrique, et moins polluante que les moteurs thermiques. Dommage.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur ELECTION DU MODÈLE DE VOITURE DE L’ANNÉE 2014 : LES FINALISTES

HAUSSE DES COTISATIONS DES ASSURANCES AUTO : COMBIEN ALLEZ-VOUS PAYER EN 2014 ?

Chaque année, la même nouvelle nous parvient régulièrement : les cotisations des assurances augmentent. Prévue pour le 1er Janvier 2017, la hausse du prix des assurances auto est confirmée, avec un impact sur la plupart des ménages français. Estimée entre 0.5% et 2.8%, cette hausse a profité à certains assureurs qui ont annoncé à grand renfort de publicité ne pas augmenter leurs cotisations 2014. Mais que l’on ne s’y trompe pas, tous les prix risquent de grimper progressivement, et si ce n’est pas en 2014, ce sera probablement en 2015.

QUELS SONT LES ASSURANCES AUTO QUI AUGMENTENT LE PLUS ?

Selon un sondage du journal « Les Echos », toutes les assurances ne sont donc pas au même niveau. Sur 7 assureurs, 3 n’augmentent pas leurs cotisations en 2014, tandis que 4 autres appliqueront une hausse entre 0.5% et 2.8%. Grâce aux efforts publicitaires de la MAAF et de la MAIF (0% d’augmentation en 2014), certains concurrents ont reporté certaines hausses prévues en 2014. En revanche, cela augure d’une tendance à l’augmentation qui risque de persister dans les prochaines années : si des augmentations de 2 ou 2.8% ont été « minimisées » pour certains assureurs, le rappel à l’ordre en 2015 et 2016 risque d’être sévère. D’autres, tels que la MACIF, expliquent avoir choisi d’appliquer une augmentation faible (de l’ordre de 0.5%) mais plus progressive, plutôt que de procéder par à-coups.

D’OÙ VIENT CETTE HAUSSE DES COTISATIONS D’ASSURANCE AUTO ?

Qu’est-ce qui explique la hausse de ces cotisations ? Un nombre croissant de réparation des bris de glace (vol par effraction, dégradations), qui représente ainsi +6% par an chaque année depuis 9 ans. A moins qu’il ne s’agisse là aussi d’une réaction disproportionnée à certaines publicités vous incitant à réparer votre pare-brise au frais de votre assureur. Autres raisons pour la hausse de ces coûts : l’augmentation croissante du prix des réparations en garage, et des indemnisations corporelles. Sans toutefois atteindre les montants exorbitants souvent constatés dans certaines séries TV, les compensations financières pour des accidents augmentent de plus en plus. Ainsi, des indemnisations dépassant plusieurs millions d’euros commencent à apparaître, alors que ce n’était pas le cas il y a plusieurs années. Sans oublier que les devis de réparation sur les carrosseries et sur l’électronique augmentent également, voiture moderne oblige.

Economisez avec l’assurance en ligne

Par rapport à toutes ces augmentation d’assurance le fait de porter son choix d’assurance sur les assurances en ligne permet de gagner 10 à 15 % de rabais par rapport à une agence d’assurance car étant sur internet il y a des cout des gestions moins importants et donc vous êtes gagnant a souscrire en ligne

voir site  assurance immédiate qui offre une possibilité de souscrire en moins de 2 minutes son contrat auto habitation ou moto

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur HAUSSE DES COTISATIONS DES ASSURANCES AUTO : COMBIEN ALLEZ-VOUS PAYER EN 2014 ?

BIEN AFFRONTER L’HIVER : PENSEZ À VOTRE ASSURANCE AUTO

L’hiver est souvent la période durant laquelle votre véhicule vous abandonne, alors que vous êtes pressé de partir au ski. Afin de ne pas vous retrouver glacé sur le bord de la route en pleine tempête de neige, voici quelques infos pratiques !

ELECTRONIQUE, MÉCANIQUE : DES VÉRIFICATIONS S’IMPOSENT

Que votre voiture soit récente ou qu’elle ait déjà dépassé les 6 ans, le froid ne fait pas souvent la différence ! En revanche, selon votre mode d’entretien ou si votre véhicule a pour habitude de rester en dehors d’un garage couvert, il est nécessaire d’effectuer une révision. Généralement facturées autour de 90€, les révisions comprennent le changement d’huile et vous permettent de conserver votre garantie constructeur, notamment sur les voitures neuves. Les batteries sont souvent les principales coupables d’un grand coup de froid : demandez leur vérification !

ASSISTANCE 0KM : ÉVITEZ LES FRAIS LORS D’UNE PANNE

En fonction de votre contrat d’assurance, la prise en charge gratuite de votre véhicule ne sera pas assurée. Si votre voiture refuse de démarrer et se situe à votre domicile, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer.  chez Assurance en Direct tous les contrats auto proposent dès la première formule une assistance a o km, donc c’est une assistance qui fonctionne même si votre voiture ne démarre pas à votre domicile. Afin d’éviter ce genre de désagrément, pensez à vérifier votre contrat d’assurance, ainsi que la possibilité de souscrire à l’option 0 km. Elle est incluse dans certains « packs » ou bien disponible à part.

QUELLES ÉCONOMIES FAIRE AVEC UNE ASSURANCE 0KM ?

Sachant que le coût d’un forfait de remorquage s’élève au minimum à 120€ et qu’une option de dépannage 0km coûte environ 40€, une seule immobilisation de votre véhicule tous les 3 ans sera rentable. Quant aux économies que vous pouvez faire, le calcul est simple et immédiat : à moins de n’avoir aucune panne pendant 8 ans, trois dépannages dans toute la vie de votre véhicule vous rembourseront vos cotisations. => cette phrase n’est pas très facilement compréhensible, peut-être serait-il bien de mettre un exemple précis avec calcul…

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur BIEN AFFRONTER L’HIVER : PENSEZ À VOTRE ASSURANCE AUTO

VOITURE À HYDROGÈNE LIQUIDE : L’ÉLECTRIQUE DÉJÀ DÉPASSÉE ?

2014 est l’année de l’électricité ! Entre les modèles hybrides des années précédentes ainsi que l’essor des modèles entièrement électriques, les constructeurs essaient de se démarquer par tous les moyens. Mais qu’apporte l’hydrogène face à la technologie actuelle ?

L’HYDROGÈNE À LA PLACE DES BATTERIES

Lorsqu’on parle de voiture électrique, il s’agit en réalité de deux éléments de la voiture : le ou les  moteur(s), ainsi que la batterie. En effet, les voitures sont soit équipées d’un moteur sur le train avant, soit d’un moteur par roue. L’électricité, elle, est stockée dans une énorme batterie située dans le coffre et sous le plancher et permet d’alimenter le moteur.

L’inconvénient principal des voitures électriques actuelles est lié non pas à la technologie électrique, mais au stockage de l’énergie :

  • Peu d’autonomie
  • Lent à recharger (8h sur une prise électrique standard)
  • Peu de stations disponibles (sauf en région parisienne)…

L’hydrogène se propose ainsi de remplacer les batteries par un liquide à très forte densité énergétique (trois fois plus que l’essence, 200 fois plus qu’une batterie).

Il faudrait donc 15L pour faire 1000km, avec un coût extrêmement faible (environ 1€10 le litre) soit plus de trois fois moins cher que l’essence actuelle en coût total.

LES CHALLENGES DE L’HYDROGÈNE DANS L’AUTOMOBILE

Avant que cette innovation ne se retrouve directement dans nos voitures, il faudra impérativement attendre que les technologies de production se développent. Pour l’instant, les méthodes de production à basse température ne permettent pas d’atteindre un rendement suffisamment économique. De plus, l‘hydrogène actuel est en grande partie produit par les centrales nucléaires et reste donc limité.

En revanche, il reste possible d’utiliser les énergies alternatives (éolien, marémotrice, etc) pour en produire avec des procédés de conversion. En effet, en fonction des périodes, la France produit parfois trop d’électricité. L’hydrogène pouvant être stocké de manière relativement aisée, cela permettrait d’éviter de revendre notre électricité à perte et de faire face aux pics de consommation en été et en hiver.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur VOITURE À HYDROGÈNE LIQUIDE : L’ÉLECTRIQUE DÉJÀ DÉPASSÉE ?

UN MOUCHARD DANS TOUTES LES VOITURES

En plus de préconiser une baisse de 10km/h sur les routes de France (une opération évaluée à plus de 200 millions d’euros rien que pour changer les panneaux), la Commission Nationale de la sécurité routière envisage d’équiper toutes les voitures de mouchards, afin d’enregistrer les « mécanismes des accidents ». La sécurité routière veut imiter les USA.

UNE BOÎTE NOIRE EN SÉRIE DANS TOUS LES VÉHICULES EN EUROPE

Cette idée vient des États-Unis, où la quasi-totalité des véhicules en sont équipés. En effet, 96% des voitures américaines possèdent ce que l’on appelle un EDR (Event Data Recorder, ou « Enregistreur de données contextuelles »), qui sauvegarde puis efface en continu toutes les données en provenance de la voiture. Angle du volant, port de la ceinture, accélération, freinage brusque… Tout y est !

Le but de cet appareil est, en cas de détection d’un choc, de conserver seulement les 30 secondes précédentes et les 15 secondes suivantes. Ne possédant ni micro ni caméra, ce boitier permettrait uniquement de mettre en relief le comportement du conducteur avant l’accident et de détecter tout comportement à risque, ou au contraire d’exonérer plus facilement un automobiliste. Couplé à un GPS, de plus en plus intégré dans les voitures, il donnerait ainsi la possibilité de repérer le parcours d’une voiture ou bien de visualiser sa position et les manœuvres effectuées juste avant l’accident. Coïncidence de l’actualité, la mort de l’acteur Paul Walker dans un accident de voiture, dont les circonstances n’ont pas encore été élucidées, sera peut-être résolue par l’étude de ce mouchard, si tant est que la Porsche Carrera GT dont il était apparemment passager en soit équipée.

UN MOUCHARD DANGEREUX POUR LA VIE PRIVÉE ?

Les associations de défense des accidentés de la route, telles que la Ligue contre la violence routière, soutiennent fréquemment de telles initiatives. Elles affrontent régulièrement les regroupements d’automobilistes qui prônent au contraire plus de liberté.

Toujours aux USA, où ce dispositif est donc installé depuis longtemps, se pose la question du respect de la vie privée, ainsi que de l’utilisation de ces données. Dans 13 états seulement (les États-Unis sont répartis en 49 états continentaux, sans compter l’Alaska et Puerto Rico), les données restent la propriété du conducteur, qui peut choisir de s’opposer à leur utilisation (à la manière du 5ème amendement américain, qui empêche une personne d’avoir à témoigner contre elle-même).

En France, cette même question de la propriété des données reste en suspens. Cependant, certains bénéfices pourraient en découler : il est en effet fréquent que les assureurs acceptent de réduire les cotisations en cas d’installation de dispositifs de sécurité (caméra filmant la route, alarme supplémentaire, pose de film anti-effraction…). Il est donc à prévoir qu’une des motivations principales risque d’être financière, surtout avec l’augmentation prévue des cotisations d’assurance !

le système électronique pour les assurances au km

Il existe déjà des boitiers chez certains assureurs pour l’assurance au kilomètre. Mais seulements certains d’entre eux mettent en place ce système car il est coûteux et contraignants. la plupart des assureurs demandent à l’assuré le kilométrage de son véhicule, pour vérification l’assureur envoi tous les ans un courrier ne précisant que selon la formule de kilométrage choisit sur son contrat le vehicule ne doit pas avoir dépassé tel ou tel kilométrage.

quels moyens pour vérifier les déclarations

Alors vous pouvez vous dire comment fait l’assureur pour vérifier l’exactitude des déclarations de l’assuré ? Car de toute façon l’assureur peut vérifier le kilometrage lors d’un sinistre car l’expert relève obligatoirement le nombre de kilometres au compteur lors de ‘l’expertise, même en cas de bris de glace sur chaque facture le kilométrage fait partit des mentions obligatoire que l’on retrouve sur chaque facture.

plus d’infos sur les possibilités de souscrire une assurance au kilometre sur le site :  https://www.assurance-auto-au-kilometre-8000-km.com/

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur UN MOUCHARD DANS TOUTES LES VOITURES

INFO TRAFIC : COMMENT EST CALCULÉE CETTE INFO MAGIQUE ?

L’info trafic, une fois présente sur son GPS ou son smartphone, impossible de s’en passer. Mais d’où viennent toutes ces informations ? Nos voitures sont-elles espionnées en permanence, ou est-ce simplement une approximation bien calculée ?

ARRIVER À L’HEURE AU TRAVAIL : L’INFO TRAFIC À LA RESCOUSSE

De plus en plus d’appareils GPS possèdent cette fonctionnalité. Vendus dans les magasins spécialisés, ou désormais directement intégrés à nos véhicules, ils sont de plus en plus intelligents et pratiques. Ainsi, alors qu’auparavant les GPS n’effectuaient qu’une estimation du temps de trafic basée sur des critères géographiques, ils peuvent désormais corriger ces estimations selon l’encombrement des routes. Sur smartphone, de nouveaux trajets sont alors disponibles, avec parfois un gain de temps considérable en empruntant des itinéraires alternatifs. De quoi arriver au travail à l’heure, tout en évitant les bouchons ou les accidents de la route !

GPS CONNECTÉS OU SMARTPHONES : LES INDISPENSABLES POUR PROFITER DE L’INFO TRAFIC

L’info trafic nécessite souvent des GPS modernes, équipés de cartes SIM. En effet, alors que la précédente génération de GPS pouvait recevoir certaines données d’info trafic en connectant une mini-antenne FM, les nouveaux (comme les Tom Tom Go par exemple) sont simplement (et discrètement !) équipés d’une carte SIM en interne. Des accords avec les opérateurs permettent de se connecter à peu de frais au réseau 3G et de recevoir, mais surtout envoyer, ces informations.

INFO TRAFIC : SOURIEZ, VOUS ÊTES PISTÉ !

Le calcul des informations du trafic s’effectue avec deux sources, la première étant bien entendu vous-même ! Qu’il s’agisse d’un GPS autonome ou embarqué dans la voiture, tous les deux relèvent en permanence votre position, votre direction, votre vitesse. Heureusement, ces informations sont anonymes et cryptées avant d’être envoyées sur les serveurs d’info trafic.
Des ordinateurs s’occupent de calculer les comportements des automobilistes et détectent des modifications anormales. Si, par exemple, une dizaine de voitures roulent à 30 km/h sur une route limitée à 90 km/h, un ralentissement est automatiquement signalé. La sécurité routière dispose également de capteurs sur les grands axes, qui permettent de mesurer la fluidité du trafic à certains endroits précis (d’où certaines informations parfois contradictoires, telles que « périphérique fluide » affiché sous vos yeux à Paris alors que vous êtes à l’arrêt).

Grâce à la précision du GPS, de l’ordre d’une dizaine de mètres pour les usages civils, il est désormais possible d’indiquer avec fiabilité de nombreux ralentissements. En revanche, les accidents sont pour l’instant toujours basés sur des déclarations volontaires, par un appui sur un bouton par exemple.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur INFO TRAFIC : COMMENT EST CALCULÉE CETTE INFO MAGIQUE ?

NOMBRE DE TUÉS SUR LES ROUTES EN 2013 : BONNE NOUVELLE ?

Comme chaque année, le ministre de l’intérieur a annoncé le chiffre des morts sur la route, avec une baisse spectaculaire de plus de 11% (400 morts en moins par rapport à 2012). Cependant, entre la méthode de comptage, ainsi que les objectifs du gouvernement, plusieurs éléments incitent à la prudence.

COMMENT SONT CALCULÉS LES ACCIDENTS DE LA ROUTE ?

Depuis 2005, la méthode de comptage a changé. Auparavant de 6 jours en France, le délai de prise en compte est désormais aligné sur celui de la plupart des pays Européens,  à savoir 30 jours. Cela explique qu’en 2006, aucune baisse significative n’a été enregistrée (-3.8%) mais que la diminution a été conséquente l’année suivante (-11.6%).

LES STATISTIQUES DES MORTS SUR LES ROUTES EN 2013

La moyenne totale est de 11 personnes par jour, ce qui, au vu du trafic quotidien (38 millions de véhicules en circulation enregistrés en 2013) est relativement faible. Concernant les périodes les plus dangereuses, Juillet et Aout représentent à eux seuls 25% des tués dans une année, tandis que le weekend voit les statistiques augmenter de 50%. En effet, le trafic est plus souvent déporté sur les grands axes ou les périphériques urbains et l’augmentation de la vitesse est plus à même de provoquer des accidents mortels.

Certains jours adjacents à des vacances sont également une période à risques : le weekend de Pentecôte, la rentrée scolaire, Pâques, avec en moyenne un nombre de victimes doublé.

LE PROGRAMME DU GOUVERNEMENT

Selon Manuel Valls, l’objectif est de passer sous la barre des 2.000 morts sur la route en 2020. Les radars-tronçons, peu différents des fameux « portiques » détruits lors des protestations des « bonnets rouges » en Bretagne, ont pour objectif d’éviter les freinages et accélérations brusques devant les radars. Ils mesurent la vitesse moyenne entre deux points éloignés. Il devient donc impossible d’accélérer une fois le radar passé, puisque la mesure de la vitesse devient un calcul entre le départ du tronçon et son arrivée. Toutes les voitures ayant une vitesse supérieure à 130km/h pendant ce trajet seront ainsi verbalisées. Sujet à polémiques, car il reste à prouver leur efficacité. Mais il restera agréable d’espérer que des fous ne vous dépasseront plus à 160km/h par la gauche avec des appels de phares insistants !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur NOMBRE DE TUÉS SUR LES ROUTES EN 2013 : BONNE NOUVELLE ?

SALON DE GENÈVE 2014 : LES NOUVEAUTÉS EN AVANT-PREMIÈRE

Comme chaque année, le salon de l’auto de Genève est l’occasion pour de nombreux constructeurs automobiles de dévoiler leurs derniers modèles, mais également des concept-cars. Plusieurs fabricants d’automobiles ont déjà annoncé certains modèles. Ils seront présents du 4 au 16 mars 2014 à Genève.

SALON DE GENÈVE 2014 : SEAT LEON CUPRA R

 

Après la Seat Leon FR (la version « sport » chez Seat, équivalent au RS chez Renault, etc), voici la Leon Cupra R. Peu différente de la version originale à laquelle elle emprunte la plupart de ses pièces, elle s’inspire de la Seat Ibiza Cupra pour les éléments du bouclier avant, ainsi qu’un spoiler à l’arrière pour augmenter sa dynamique. Deux nouvelles motorisations feront leur apparition et viendront s’ajouter à la première déjà existante : 265, 280 et 300 chevaux. Elle vient rouler sur les plates-bandes de l’Opel Astra OPC et de la Renault Mégane RS, pour une disponibilité prévue à partir de Novembre.

PEUGEOT 308 SW : UNE MEILLEURE INTÉGRATION ?

 

Largement décriée, la 307 SW de Peugeot n’avait pas véritablement emballé les foules. Cette fois-ci, il semblerait que les designers de la marque au lion se soient un peu mieux penchés sur leurs planches de dessin. Bénéficiant d’un re-design très réussi, la 308 Break possède un style affiné aux barres de toit discrètes et au hayon moins vertical que sur la précédente édition. Conséquence, la voiture dépasse de 8cm la 308SW, tout au bénéfice de la capacité de la soute qui se situe dans la catégorie haute avec 610 litres disponibles banquettes fermées. En revanche, pas d’évolution pour le moteur, qui reprendra les mêmes options que sur la berline.

QOROS 3 HATCH : L’OFFENSIVE CHINOISE AU SALON DE GENÈVE

 

Succédant à la Qoros 3 Sedan présentée l’année dernière, la version compacte, baptisée « Qoros 3 Hatch » (« éclosion ») est annoncée par le constructeur chinois. Utilisant la plateforme de la Qoros 3 Sedan déclarée « voiture la plus sûre de l’année » par EuroNcap, la 3 Hatch introduit certains changement visuels, tels que la calandre, le pare-choc avant, des feux arrières spécifiques et un hayon différent. Proposée en deux versions d’une même motorisation (1.6 atmo et 1.6 turbo, de 126 à 156ch), elle sera probablement commercialisée entre 14.000 et 17.000€, un peu moins que la 3 Sedan.

TWINGO 3 : DÉVOILÉE DÉBUT MARS ?

 

Considérée comme assez avancée suite à certains essais réalisés en Laponie, la Twingo 3 a de très fortes chances d’être dévoilée au salon de Genève. Inspirée du concept-car Twin’z (ci-dessous), la nouvelle Twingo devrait présenter non pas 3, mais 5 portes par défaut. En plus d’un re-stylage, la nouvelle Twingo devrait présenter une motorisation placée en position arrière (comme sur les Smart), allant de 75 à 90ch. De quoi être plus « sportive » en accélération, mais compte tenue de la tenue de route, une Twingo 3 RS risque de ne pas être au programme.

LA NOUVELLE POLO RE-STYLÉE PRÉSENTE ÉGALEMENT À GENÈVE

 

Profitant d’un simple lifting, la « nouvelle polo » bénéficie essentiellement d’un nouveau bouclier et un nouveau volant semble également se profiler. Cependant, comme souvent sur ces changements (comme entre la Clio 3.1 et la Clio 3.2), peu d’améliorations profondes sont attendues. En revanche, une nouvelle motorisation pourrait faire son apparition, sous la forme d’un 3 cylindres turbo de 90 chevaux (soit 75 chevaux atmo). A voir !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur SALON DE GENÈVE 2014 : LES NOUVEAUTÉS EN AVANT-PREMIÈRE

PRIX DES CARTES GRISES : PAS DE HAUSSE PRÉVUE EN 2014 ?

Après des hausses successives depuis environ 5 ans, le prix des immatriculations de cette année risque d’être relativement contenu. La raison? Les élections municipales de 2014 !

LES RÉGIONS LES MOINS CHÈRES DE FRANCE POUR LA CARTE GRISE

Selon Auto Plus, les régions les moins chères de France restent la Corse, la Picardie et Midi-Pyrénées (entre 27 et 34€). En effet, mis à part quelques régions privilégiées, la moyenne se situe à 45€, avec des pics à 51€ pour certaines régions : PACA, Bourgogne, Pays de La Loire (48€). Au total, 16 régions n’ont pas augmenté le tarif de la carte grise, tandis que  6 autres ont élevé cet impôt de 5 à 12% (Auvergne). Et, si le soleil de l’Outre-Mer vous fait envie, sachez qu’à Mayotte, votre carte grise sera gratuite !

CARTE GRISE : DES PRIX EN AUGMENTATION DE PLUS DE 60%

Mis à part quatre régions qui n’ont pas augmenté leurs prix depuis 5 ans (Midi-Pyrénées, Corse, Ile-de-France, Rhône-Alpes), toutes les autres ont profité de la crise pour récupérer un peu d’argent auprès des automobilistes.
Lorraine, Nord, Bourgogne et Pays de la Loire ont augmenté de plus de 40% (57.4% d’augmentation pour les pays de la Loire) le tarif du précieux document, pour dépasser les 45€.

LE COLLECTIF DES CARTES GRISES EN COLÈRE CONTRE UNE ESCROQUERIE

Dans le Vaucluse et dans le Gard, les automobilistes réunis dans ce collectif tentent de faire pression auprès des concessionnaires. Car une société (Prodoc, en charge de l’immatriculation des véhicules auprès des vendeurs auto) a surfacturé des particuliers avant de partir avec la caisse, laissant la préfecture se retourner contre les propriétaires des véhicules concernés. Plus de 700 victimes sont ainsi mobilisés. A ce jour, cette affaire non résolue depuis 2009 nous prouve qu’il n’est jamais évident, lors de l’achat d’une voiture neuve, de bénéficier de cette facilité auprès de son concessionnaire.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur PRIX DES CARTES GRISES : PAS DE HAUSSE PRÉVUE EN 2014 ?