LA MORT DE PAUL WALKER, STAR DE FAST AND FURIOUS, FAIT LE BUZZ

Paul Walker, la star de la série de films Fast and Furious, est décédé samedi 30 novembre, d’un accident de voiture. Alors qu’il était passager d’une Porsche Carrera GT conduite par son ami Roger Rodas, la voiture a quitté la route pour s’encastrer dans un arbre, provoquant l’explosion du véhicule et tuant les deux hommes sur le coup. Au-delà de ce tragique accident, le nombre de relais sur les réseaux sociaux semble inhabituel pour ce type d’événement. A quoi est-ce dû ?

PAUL WALKER, UN ACTEUR APPRÉCIÉ POUR LES FILMS FAST AND FURIOUS

Tout d’abord, l’acteur Paul Walker, âgé de 40 ans lors son décès, a connu un succès tardif mais rapide, lors de sa participation à la série des films « The Fast and The Furious », dont le septième épisode était actuellement en tournage. Avec 2.5 millions d’entrées pour le 5ème, et 3 millions d’entrées pour le 6ème, les films de la franchise Fast and Furious ont donc touché un large public. Ainsi, l’annonce de la disparition de cet acteur a certainement été un choc pour un grand nombre de personnes, ayant entraîné un relais important sur les réseaux sociaux.

DES CIRCONSTANCES COÏNCIDANT ÉTONNAMMENT AVEC SES RÔLES AU CINÉMA

Le plus étonnant dans cette disparition semble être dû aux circonstances du décès de l’acteur. En effet, Paul Walker a souvent effectué des courses-poursuites au volant de voitures puissantes, lors de sa carrière au cinéma. Le parallèle avec le crash dans la voiture de sport de son ami est donc un facteur de curiosité supplémentaire, d’autant plus que de nombreux mystères ne sont pas encore élucidés.

En effet, plusieurs éléments restent encore sans réponse. Le premier concerne l’endroit de l’accident qui est une route en ligne droite, très prisée des « street racers », ces fous du volant qui organisent des courses de vitesse sauvages au mépris des règles de sécurité.
De plus, l’explosion du véhicule semble s’être produite à l’avant de la voiture, alors que ce modèle de Porsche possède un moteur en position arrière. La Porsche, récemment sortie d’un atelier de « personnalisation » tel qu’il est possible d’en voir de plus en plus à la télévision (émission « Pimp my ride », etc), aurait a priori eu des éléments endommagés par les améliorations apportées au véhicule, ce qui aurait entraîné une fuite de liquide (essence, liquide de freins…aucune précision supplémentaire n’est pour l’instant disponible à l’heure où j’écris ces lignes).

Le mystère qui plane autour de cet accident devrait donc encore alimenter les rumeurs et le buzz pendant un certain temps.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.